Membres d’honneur

Membres d’honneur

Hichem Ben Yaïche Expert en géopolitique

Monsieur Hichem Ben Yaïche devient Membre d’honneur du CAVIE. Expert en géopolitique, il est le rédacteur en chef des magazines NewAfrican et African Business en français.

 

Jordan Garcia Consul Honoraire de Guinée dans l'Etat de Californie

Monsieur Jordan Garcia, Consul Honoraire de Guinée dans l’Etat de Californie, devient Membre d’honneur du CAVIE.

Kako Nubukpo Ancien Ministre, Professeur agrégé en économie

Kako NUBUKPO est Chercheur au Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) à Paris, Expert du Haut Conseil de l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (HCERES), Membre du Conseil Scientifique de l’Agence Française de Développement et Membre du Conseil d’Administration de la Fondation pour l’Agriculture et la Ruralité dans le Monde (FARM). Il est chercheur associé au Centre de Recherches Internationales (CERI) Sc Po Paris.

Ancien Directeur de la Francophonie Economique et Numérique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à paris (France), il a été Ministre auprès de la Présidence de la République Togolaise, Chargé de la Prospective et de l’Evaluation des Politiques Publiques (2013-2015).

Il a été macroéconomiste et chef de service au siège de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar (Sénégal) (2000-2003), avant de rejoindre le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) à Montpellier (France) et à Bamako (Mali) (2003-2007).

Agrégé des Facultés de Sciences Economiques, Kako NUBUKPO a été Chef du Pôle « Analyse Economique et Recherche » de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à Ouagadougou, Burkina Faso. De janvier 2012 à octobre 2013, il a été Directeur Exécutif du Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement de Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT), centre de recherches de l’African Capacity Building Foundation (ACBF).

Il est membre du Global Economic Governance Programme des universités d’Oxford (Grande Bretagne) et de Princeton (Etats-Unis d’Amérique).

Il est l’auteur de plusieurs articles dans des revues scientifiques en sciences économiques et de deux ouvrages :

  • « L’Improvisation économique en Afrique de l’Ouest : du coton au franc CFA », Editions Karthala, Collection « Les Afriques », Paris, 2011, 137P.
  • Enfin, il vient de codiriger la publication de deux ouvrages :
  • « L’insécurité alimentaire en Afrique Subsaharienne : le rôle des incertitudes », Editions l’Harmattan, collection « Bibliothèque du Développement », Paris, 2000, 212P.
  • « Sortir l’Afrique de la servitude monétaire : à qui profite le franc CFA ? », Editions La Dispute, Paris, Octobre 2016, 242P.
  • « L’Envol de l’épervier : le défi de l’émergence togolaise », Editions Graines de Pensées, Lomé, Décembre 2016, 295P.
Mamoudou Fadil Consul honoraire de Côte d’Ivoire à Douala

VP-ADG de la société Nouvelle des Cocotiers, compagnie propriétaire du Pullman Douala, il est aussi Président de Business Investment Holding qui regroupe : International Trading Company (INTRACO), Global Media Technologies (GMT), SCI-HAIROU BARKA et New Press Multimedia Concept (NPMC).

Ngabo Seli Mbogo Ancien Ministre, Banquier à la BEAC

De nationalité tchadienne, M. MBOGO Ngabo Seli cumule un parcours professionnel en Afrique de l’Ouest, en Afrique Centrale et au Tchad, qui avoisine 20 années de service et qui l’ont exposé à une grande diversité d’experiences aussi bien dans le secteur privé, le secteur bancaire et le secteur public.

Aujourd’hui revenu aux Services Centraux de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, il a été détaché entre 2010 et 2017 auprès de son pays. Son passage au Tchad a été notamment marqué par différents niveaux de responsablités progressivement élevés qui lui ont été confiés entre 2010 et 2017, au nombre desquels on note les postes prestigieux de Ministre des Finances et du Budget, de Ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat et de Directeur Général Adjoint de la banque Société Générale Tchad, après avoir longuement servi comme Directeur de Cabinet dans les deux départements ministériels qu’il a été par la suite été amené à diriger personnellement.

Spécialisé en relations publiques et communication d’entreprise, il s’intéresse également et se perfectionne dans les domaines du Management Stratégique et de la Stratégie. Il est marié et père de quatre enfants.

Omar Benaïcha Stratégiste chez Bureau Veritas Maroc

Omar BENAICHA est docteur en sciences sociales, spécialisé en Stratégies RSE. Il est chercheur au centre doctoral de l’ISCAE à Casablanca. Omar est titulaire d’un Executive MBA obtenu en 2010 de l’International management school de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées à Paris. Il est lauréat du cycle supérieur de Gestion de l’ISCAE en 2007. Avant cela Omar avait obtenu en 2001 le diplôme d’administrateur des affaires maritimes spécialisé en gestion du transport maritime dispensé par l’Université du Québec à Rimousky et l’Institut supérieur des études maritimes et du diplôme d’ingénieur Marine du même Institut en 1992.

Omar a cumulé une longue expérience professionnelle dans plusieurs secteurs, il est depuis 2001 chez un des leaders mondiaux de l’évaluation de conformité dans les secteurs industriels, de la construction, du transport, des matières premières  et des biens de consommations. Il est actuellement Directeur Certification pour l’Afrique après avoir dirigé le Maroc pour le groupe depuis 2006.

Omar est par ailleurs membre de plusieurs associations professionnelles. Il est actuellement Premier Vice-Président de l’Observatoire de la RSE au Maroc après avoir été Président fondateur de l’Association des Certificateurs du Maroc, Past Président de l’Association de la qualité et du Management, Membre de la commission éthique et bonne gouvernance de la CGEM, Président de la commission appui aux entreprises puis Vice-Président du Kluster en charge du développement des strat-ups de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie au Maroc. Omar a été par ailleurs Président Fondateur de l’Association des Certificateurs du Maroc de 2009 à 2011.

S.E.M. Cheick KEITA Ambassadeur de l’UNESCO

Ancien banquier, opérateur minier, organisateur de rencontres d’affaires, promoteur de startups, c’est un multi-spécialiste qui rejoint le Board d’honneur du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE). Le Guinéen Ckeick KEITA est également ambassadeur de l’UNESCO.

Il commence sa carrière au Crédit Agricole en qualité d’Auditeur Grand Compte à la direction des affaires juridiques et financières. En 1991, il prend la Direction de la Division Afrique de la multinationale espagnole OVIEDO (Groupe IMASA) puis devient Directeur des Marchés Afrique de la Banque BBVA, la 3ème banque d’Espagne. En 1999, il est nommé à l’OCDE à Paris, expert analyste à la Direction juridique et économique de l’évaluation des perspectives internationales.

Fondateur de CIDIGA (Chambre d’Initiatives pour le Développement des Investissements des Groupements en Afrique) dont la mission est de produire des études socio-économiques et politiques visant à promouvoir les investissements des grands groupes sur le continent africain, Cheick KEITA assure la présidence du cercle d’affaires qui rassemble de nombreux chefs d’entreprises. Il œuvre aussi à la mise en place d’accords entre banques pour faciliter les investissements en Afrique.

Président de Bridge of Innovation, incubateur comptant des start-up innovantes intervenant en Afrique et du réseau d’affaires Open Business Africa, Cheick KEITA est également actif au sein de Africa Synergies International, premier réseau panafricain de business Angels.

Aux côtés d’Africa Synergies International, premier réseau panafricain de business Angels, Cheick KEITA se mobilise par ailleurs pour la mise en place d’accords entre les banques afin de simplifier les investissements durables en Afrique.

En mai 2015, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Polonaise en France, il contribue à l’organisation du Forum Agroalimentaire Pologne-Afrique à Nice.

Il est Délégué du Cercle de la Diversité Républicaine (CDR) du département des Hauts-de-Seine, qui a pour vocation de proposer au gouvernement français des pistes de réflexion lui permettant de mieux appréhender le futur des relations entre la France et l’Afrique, en accordant notamment une place plus importante à la diaspora.

Depuis Octobre 2015, suite au sommet de l’Inde-Afrique, il est à l’initiative de la mobilisation d’un cercle de réflexion réunissant des économistes indiens pour la mise en place de lignes de financement par le gouvernement indien et certains fonds d’investissement pour soutenir les programmes d’investissement publics des Etats africains avec la C.A.N.F. Cette dernière, a depuis février 2016, signé des accords de partenariat avec la compagnie HIMIN Solar Group pour le développement de l’énergie solaire en Afrique.

En outre, Cheick KEITA est Président fondateur du B.O.I. (Bridge Of Innovations). B.O.I. est une société qui repère les start-ups innovantes en Afrique et les accompagnent par son réseau de Business Angels et Ventures Capital pour amorcer leurs émergences. A ce jour, sont rentrées dans le bridge, six start-ups innovantes en Afrique.

Dans le cadre de son initiative HOPE FOR NEW AFRICA et pour la promotion de l’entreprenariat en Afrique, M. KEITA projette de créer avec des partenaires internationaux les P.E. (points entreprenariat), un lieu de rencontre d’entreprenariat en accord avec les partenaires internationaux sur convention des états dans chaque pays africain.

Le nouveau membre d’honneur du CAVIE est aussi fondateur de la société OBA (Open Business Africa) dont l’objet est de promouvoir les partenariats et les joints ventures entre les entreprises du sud et du nord pour la mise en place des structures nouvelles de transformations des produits locaux et des usines de montages et d’équipements indispensables au développement des secteurs essentiels en Afrique.

Il est ambassadeur de l’UNESCO pour l’évènement de l’UNESCO pour la Guinée, capitale mondiale du livre.

La Rédaction